Inscrivez-vous
Suivez-nous !

EXPOSEZ-VOUS • Daniele Lartigue

mercredi 28 septembre 2022 09:30

PUBLIC : Tous publics / Entrée libre

DATE : Du 28 septembre au 22 octobre 2022

HORAIRES : 
Du lundi au jeudi : 9h-12h | 14h-20h
Vendredi : 9h-12h | 14h-19h
Samedi : 9h30-12h15 | 14h-17h
Fermeture les dimanches

LIEU :  au CCFV à Enghien-les-Bains

 

Venez découvrir les portraits monotypés de Daniele Lartigue à l’acrylique et à l’encre du 28 septembre au 22 octobre 2022 dans les halls d’exposition du CCFV !

Daniele Lartigue nous livre sa démarche :

PORTRAITS
Pourquoi pas ?
Depuis l’antiquité à nos jours, des artistes ont peint ce genre. Inévitablement, on est intrigué par les autres, leur histoire, leur visage.
Pendant quelques années, assidue des transports en commun, j’étais subjuguée par la diversité des visages que je côtoyais, par la lecture des sentiments qu’ils révélaient, par le jeu de la lumière qui mettait en valeur un ou plusieurs éléments, par le mystère que certains dégageaient .Cela m’a donné le besoin impérieux de les peindre. Ce fut une série : les passants. Chaque portrait est une nouvelle aventure, je me raconte des histoires. Je souhaite qu’ils vous fassent un peu voyager, un peu rêver et peut-être vous interroger…Bon voyage !

  

PORTRAITS MONOTYPÉS
L’envie de réaliser des portraits sur feuille de papier m’a amenée à produire des monotypes. Je me laisse conduire par une ou plusieurs couleurs et essaie de lâcher prise, de ne réfléchir à rien. C’est complétement aléatoire, je travaille à l’encre. La feuille passe parfois sous une presse. Quand elle est sèche, à partir du résultat obtenu, j’essaie de faire jaillir un portrait avec de l’acrylique. C’est plus ou moins mystérieux, plus ou moins dit, plus ou moins affirmer.

   

DANIELE LARTIGUE
Voilà de nombreuses années que Daniele Lartigue peint, c’est lors d’un stage dans l’Abbaye de Maubuisson, lieu emblématique du Val-d’Oise, que s’est révélée sa passion.
Au gré de différents ateliers, elle a approché diverses techniques, aujourd’hui, elle privilégie l’acrylique pour son côté pratique.
L’humain. Voilà le sujet qui la passionne le plus. Portraits qui traduisent des émotions, ou scènes de vie qui illustrent le temps qui passe, moments fugitifs, comme un témoignage de notre époque. Depuis peu, elle réalise des monotypes, à partir desquels elle essaie de faire surgir des personnages.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour mesurer l’audience et vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt - Définir mes préférences